septembre 6, 2008

Mekroud aux amandes

Une spécialité algérienne qui a trouvé petit à petit son chemin vers les tables maghrébines et notamment marocaines. Des mekrouds, il y en a plusieurs variétés : semoule fourrée aux amanendes, aux dattes ou tout simplement à base d’amande ou de farine uniquement. Quelque soit la variété ça reste un vrai délice. A consommer avec modération !

 


 

Ingrédients :

 

La pâte à semoule

  • 125 g semoule moyenne
  • 125 g semoule fine
  • 1 cuil. à soupe de sucre semoule
  • 100 g de beurre fondu
  • Un verre d’eau
  • un verre d’eau de fleur d’oranger

La pâte d’amande :

  • 400 g d’amandes mondées
  • 100 g à 150g de sucre
  • 20 g de beurre fondu
  • 2 càs d’eau de fleur d’oranger
  • 1/2 cc de cannelle

Préparation :

 

La pâte d’amande : Mixer les amandes avec le sucre, puis y ajouter le reste des ingrédients et malaxer avec les mains. on obtient une pâte souple qu’on peut modeler en (ficelles) lors de son utilisation.

 

Mélanger les deux semoules avec la pincée de sel et le sucre, puis ajouter le beurre fondu.

incorporer le beurre à la semoule, en frottant la semoule entre les main pour obtenir un appareil bien sablé . Conserver le mélange obtenu dans un récipient couvert et garder le toute une nuit au frigo ( ainsi la semoule absorbe bien le beurre ce qui rend les mekrouds bien tendres par la suite).

Le lendemain, mélanger les deux verres d’eau et d’eau de fleur d’oranger dans un grand bol.

 

Arroser la semoule au beurre avec cet eau aromatisée en mélangeant pour obtenir une pâte à semoule. Important : N’arroser pas la totalité de la semoule à la fois, faire l’opération progressivement c’est à dire prélever un peu de semoule , le disposer sur le plan de travail, arroser avec de l’eau, former une pâte qui se tient bien, pas trop sablée, pas collante.

 

Former un boudin qu‘ il faudra creuser à l’aide du doigt au sens de la longueur et remplir avec la pâte d’amande comme illustré sur la photo. Refermer les bords, Aplatir un peu, à l’aide du moule à mekroudappuyerlégèrementpour obtenir ces jolis dessins ( si on a pas ce moule on peut très bien se servir d’un couteau).

 

Couper en losanges et laisser sécher pendant une demi heure(ainsi les losanges tiennent mieux et ne risquent pas de se casser quand vous les manipuler) . Refaire l’opération avec le reste de la semoule au beurre.
 
On peut soit les frire ou les mettre au four, moi je préfère la dernière option comme il y a assez de gras avec le beurre …! Je les enfourne donc à température moyenne jusqu’ à ce qu’il soient dorés. puis je les trompe directement dans du miel ou je les laisse reposer pour une bonne absorption pour les placer ensuite dans une passoire afin d’égoutter.
A conserver dans une boite hermétique.
 
Remarque : pour une meilleure conservation des mekroud, il serait préférable de clarifier le beurre. Il suffit de faire fondre le beurre à feu très doux sans remuer et sans laisser bouillir, à l’aide d’une cuillère enlever délicatement la caséine qui se forme en surface. laisser tiédir à température ambiante, enlever le corps gras à l’aide d’une cuillère ou en filtrant à travers une fine passoire pour séparer le beurre clarifié du lait. Les mekroud resteront tendre, moelleux et garderont toute leur saveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *